Un maître crédule.

1) Selon vous, la menace qui pèse sur Géronte est-elle ou non vraisemblable?

Oui, elle est vraisemblable (c'est à dire que cela POURRAIT arriver) mais elle n'est pas réelle.

2 ) Géronte n'hésite pas à se cacher dans le sac. Quel sentiment ce comportement traduit-il?

D'abord cela indique que Géronte est peureux, lâche mais aussi qu'il a confiance en Scapin, il est crédule, naïf...

3 ) Dans ce début de scène, qui mène le jeu?

C'est Scapin qui mène le jeu car c'est lui qui donne des ordres et qui parle le plus.

La comédie dans la comédie.

4) Relevez l'aparté qui exprime le véritable projet de Scapin.

Aparté :  n. m. Paroles que l'acteur dit à part soi (et que les spectateurs seuls sont censés entendre).

Aux lignes 2 et 3, Scapin dit en aparté : "Tu me paieras l'imposture". Cet aparté est signalé par l'indication scénique (à part).

5) Combien de personnages Scapin joue-t-il depuis "Cachez-vous" (l.9) jusqu'à la fin?

Scapin joue le rôle d'un cavalier Gascon, ce qui fait que l'acteur joue Scapin qui joue un rôle.

6) Par quels moyens Molière permet-il de distinguer ces différents personnages (ponctuation, énonciation)?

- Une indication scénique dit que Scapin change sa voix : ("En contrefaisant sa voix" l.9-10) + tous les "e" sont transformés en "é" et tous les "b" en "v" pour imiter l'accent Gascon.

- D'abord Molière précise à chaque fois que Scapin change d'accent puis il se contente de séparer les paroles par des tirets.

La Vengeance d'un valet

7) Pourquoi le valet injurie-t-il son maître Géronte (l.21)? Quel est son véritable but?

Son but est de lui faire peur, de lui faire croire que des hommes armés le cherchent pour le tuer, il veut se venger de son maître.

8) Quelles formes de comique cette scène comporte-t-elle?

-comique de gestes : coups de bâtons, grimaces, acrobaties, ...

-comique de paroles : ton, accent, jeux de mots...

- comique de situation :