On dénombre quatre types de comique au théâtre :

1. Le comique de situation :

L'intrigue imaginée par l'auteur met en présence des personnages qui n'auraient pas dû se rencontrer, ou place un personnage dans une situation particulièrement ridicule.

Ex: Dans "Un mot pour un autre" de Tardieu, quand le mari entre chez sa maîtresse alors que sa femme est là...

2. Le comique de mots :

Des jeux de mots, des plaisanteries, un langage déformé ou inventé suscitent le rire.

Ex : Dans "Un mot pour un autre" de Tardieu quand il change un mot pour un autre, dans les "Fourberies de Scapin" de Molière, quand Scapin prend un accent...

3. La satire :

L'auteur se moque d'un trait de caractère (la jalousie, l'avarice) ou d'une profession (les médecins).

Ex : Quand Molière se moque de l'avarice de Géronte, ou quand Courteline se moque de la paresse des employés de bureau...

4. Le comique de gestes :

Les didascalies de l'auteur ou les inventions du metteur en scène imposent aux acteurs des mouvements comiques. Le lecteur ne peut que les imaginer, alors que le spectateur a la chance de les voir.

Ex : Typiquement on pense aux coups de bâton (Molière) mais aussi dans la pièce de Dubillard "Leçon de piano" quand Un joue au piano avec ses fesses...

Chacun de ces quatre type peut être amplifié par le comique de répétition...

Pour en savoir plus (du plus simple au plus complexe) :

UN EXERCICE de type QCM portant sur les types de comique dans le film The Mask

Vocabulaire du théâtre

Les procédés comiques portant sur le langage par Christian Biet

Le tableau ci-dessus à été trouvé sur l'excellent site de M. Michel PARPERRE consacré au Médecin malgré lui de Molière, site que j'ai déjà de nombreuses fois utilisé par le passé... Merci à lui.